Lettre ouverte à… Boubacar Kamara

Nouvelle rubrique sur tousphoceens.com! Chaque mardi, à midi, nous enverrons une lettre à un marseillais. Après Jordan Amavi la semaine dernière, place aujourd’hui à Boubacar Kamara

Bouba,

Nous t’envoyons cette lettre pour te féliciter de ton excellent début de saison. Au départ, tu n’étais pas considéré comme un titulaire indiscutable, mais plutôt comme un jeune espoir, très prometteur.

Tu t’attendais, de ce fait, à ne pas avoir un temps de jeu énorme. Quelques matchs, par ci, par là, comme la saison dernière. Mais tu savais également qu’en raison des retours tardifs d’ Adil Rami et de Duje Caleta-Car de la Coupe du Monde, tu aurais quelques opportunités en début de saison de montrer toutes tes qualités.

Et ces opportunités, tu les a saisies. Impeccable face à Toulouse lors de la première journée, ton niveau a tranché avec celui d’Adil et de Duje lors du naufrage à Nîmes, où leur lenteur était rédhibitoire. Dès lors, tu as pu grapiller du temps de jeu le temps que leur condition physique s’optimise.

Depuis ce match aux Costières, deux mois se sont écoulés. Deux mois durant lesquels tu as su t’imposer en tant que titulaire à part entière à l’OM. Nous t’en félicitons, car tu as excellemment bien travaillé pour y arriver, à 18 ans seulement. Mais saches que tu n’as pas fait le plus dur, loin de là.

Jusqu’ici, tes prestations pouvaient bénéficier d’une certaine clémence. Ce ne sera plus le cas désormais. En effet, tu as démontré tout ton potentiel, et chaque coup de mou sera scruté de très près. Car maintenant, tu es attendu au tournant. Par nous d’une part. Par les médias d’autre part. Tu sais, ceux qui t’encensent aujourd’hui, prônant pour certains à ta sélection en équipe de France A, mais qui n’hésiteront pas à t’enfoncer en cas de contre-performance.

Il va falloir également que tu apprennes à gérer les rumeurs te concernant. Hier a été révélé qu’un club anglais te suivait de près. Logique vu le contenu de tes prestations. Cependant, il ne faudrait pas que cela te fasse cogiter, bien au contraire. Tu es jeune, tu auras le temps de découvrir ce championnat. Néanmoins, tu te dois de progresser à l’OM auparavant. Pour t’en convaincre, prends l’exemple de Mathieu Flamini qui, en 2004, a quitté l’OM pour Arsenal au bout de 24 matchs sous nos couleurs, pour se perdre quelque peu à Londres.

Nous savons que tu n’es pas comme lui. Tu as la tête bien faite. Pour preuve, Arsenal, tu les a déjà éconduit, alors que tu n’avais pas encore de contrat pro chez nous. Alors, s’il te plait, Bouba, reste comme tu es aujourd’hui. Dans ce cas, nous en sommes surs. Une grande carrière t’attend!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s